Perce-oreille

MV FaunSauv Ins ForficulaAuricularia Femelle2 FaaxaalLe ou la Forficule (Forficula auricularia) est aussi appelé perce-oreille ou pince-oreille à cause des cerques qui prolongent son abdomen et forment deux pinces recourbées chez le mâle, rappelant sans doute la pince utilisée jadis pour percer les oreilles des filles.

Chez la femelle (photo ci-contre duforum Faaxaal), les cerques sont quasi droites. Elles leur servent de moyen de défense bien dérisoire vis-à-vis de leurs prédateurs,  oiseaux et musaraignes entre autres.

On pensait dans le temps que ces insectes pénétraient dans les oreilles pour y faire des dégâts, ce qui est bien sûr totalement faux. Contrairement à ce que l’on pense, les perce-oreilles sont également parfaitement inoffensifs pour les êtres humains qu'ils ne piquent ni ne mordent.

Ce qu’on sait moins, c’est que le perce-oreille peut voler bien qu’il n’utilise ses ailes que très rarement. Il fuit la lumière du jour et passe son temps dans les crevasses du bois mort, au creux des fleurs ou de leurs pétales. Il se nourrit la nuit. Il aime les endroits sombres et humides. S'il rentre dans les maisons, vous le trouverez dans vos serviettes et autres torchons humides, ou camouflé dans les plis du linge qui sèche.

A l’automne, les femelles perce-oreille s’enfoncent dans le sol pour hiberner tandis que la plupart des mâles meurent en hiver.

MV FaunSauv Ins ForficulaAuricularia   MV FaunSauv Ins ForficulaAuricularia Mâle Faaxaal

La femelle pond 50 à 70 œufs dans un petit creux dans la terre. Les œufs éclosent en mai et elle prend soin de ses petits durant environ 2 semaines (pendant leurs 4 mues successives). Les petits n’ont pas d’ailes et ressemblent à des adultes, plus petits et plus terne (voir photo ci-dessus).

Le perce-oreille est un animal utile au jardin, malgré qu’il mange également des végétaux à la limite de la décomposition et de fruits très murs, il se nourrit également de pucerons et de psylles (nuisibles pour les arbres fruitiers).

Pour les attirer au jardin, vous pouvez fabriquer un abri à perce-oreillesprès des endroits où les pucerons abondent en suspendant à un arbre, tête en bas, un pot en terre cuite que vous aurez rempli d’herbes sèches ou de paille. Le pot devra être en contact avec l’arbre pour permettre aux insectes de le rejoindre facilement. On peut aussi poser le pot à même le sol, par exemple au pied des rosiers. 

You have no rights to post comments

JSN Mico template designed by JoomlaShine.com