Grande chélidoine

MV FlorSauv JO ChelidoniumMajus IMGP0419La grande chélidoine (Chelidonium majus) est une vraie "mauvaise herbe", envahissante à souhait, mais elle est tellement jolie avec ses petites fleurs toute simples, à quatre pétales, jaunes vif...

Très facile à identifier, elle est très courante et apparaît très vite dans les prairies fleuries laissées à la nature. On l'appelle aussi grande éclaire, herbe aux boucs, herbe de l'hirondelle, herbe de Sainte-Claire, herbe aux verrues, lait de sorcières, sologne, félongène, felougne... Tant de noms pour une plante aussi "insignifiante"...

Elle a également marqué l'humanité et laissé des légendes... Une hirondelle s'en serait servi pour donner la vue à sa progéniture, d'où son surnom de grande éclaire. Ce n'est donc pas une coïncidence si la médecine actuelle lui attribue des vertus pour lutter contre les affections des yeux (conjonctivites).

Lorsqu'on coupe cette plante, il s'en échappe un latex jaune qui était utilisé pour faire disparaître les verrues (les « fis » en patois vendéen). En Allemagne, sa racine était utilisée comme amulette contre le mal aux dents. Elle est d'ailleurs parfois encore appelée "herbe dentaire" dans les campagnes.

ATTENTION : la plante à l'état frais est très toxique.

MV FlorSauv JO ChelidoniumMajus Gravure

MV FlorSauv JO ChelidoniumMajus IMGP0151

You have no rights to post comments

JSN Mico template designed by JoomlaShine.com