Visiteurs :

4854

Être sensible au Vivant, avoir de l’empathie pour les êtres qui nous entourent, végétaux comme animaux, et sans être spéciste, respecter profondément toute vie et savoir être reconnaissant pour ce que notre planète nous apporte. Voici les principes qui devraient gouverner nos vies et bien sûr, plus encore maintenant que nous sommes tous conscients des problèmes que connaît notre maison… la terre.

« la cathédrale du vivant est en train de brûler et celle-ci n’est pas seulement pluriséculaire, elle date de plusieurs millions d’années et on ne pourra pas la reconstruire… »(1)

Il est incontestable que nous faisons partie de cette pyramide du vivant qui a déjà commencé à s’effondrer, et sans parler de « fin du monde », je dirais qu’il est grand temps pour nous, les hommes, de changer radicalement de comportement et de mentalité.

Changer ne sera pas facile, mais nécessaire si nous vouons encore habiter longtemps notre belle planète. Il faut que l’on arrête d’exploiter la planète à notre seul profit et il faut qu’on arrête d’en vouloir toujours plus et plus vite.

Souvent, les changements radicaux chez l’homme sont déclenchés par peu de chose : un déclic en quelque sorte, une petit événement, une vidéo, un chant d’oiseau, un livre qu’on a lu, la parole d'un ami … et on arrête de fumer, on change de vie, on part dans les montagnes élever des moutons, on se lance dans un tour du monde à vélo...

Dans cette partie de ce site, je vous emmène avec moi à la découverte de ce Vivant qui nous entoure. J’y partage avec vous mon émerveillement devant mes trouvailles du monde végétal ou animal, de belles images et peut-être que l’une d’entre elles sera votre chant d’oiseau, le déclic qui vous permettra de commencer à évoluer vers ce changement radical dont la planète a besoin… Il y a urgence.

Bonne visite dans les différentes catégories de la MAIN VERTE.

(1)Extrait de l’émission « CàVous » du 9 mai 2019 sur France 5, citation faite par Aurélien Barreau qui compare ici la vie à la cathédrale de Paris, qui vient d’être partiellement détruite par un incendie.


cocquy.be

Copyright © 2019 Cocquy - Tous droits réservés
En navigant sur ce site vos reconnaissez avoir pris connaissance et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation

X

Right Click

No right click