Visiteurs :

27738

Abeilles et bourdons

sauvages et domestiques

Abeilles et bourdons

L'abeille domestique (Apis mellifera) est celle qui produit du miel grâce au pollen qu'elle récolte en "sacs" sur ses pattes antérieures., contrairement à l'abeille sauvage qui qui récolte le pollen grâce aux poils sur son abdomen.

Cardinal

Cardinal

Insecte de la famille des coléoptères, le cardinal (Pyrochroa Coccinea) est plutôt discret dans ses mœurs mais voyant par sa couleur rouge vif. Il fait tout d’abord penser à une coccinelle, d’où son nom latin. Il vit en lisière des forêts et aime les endroits ombragés et frais.

Coccinelles

Coccinelles

Les coccinelles (Coccinea) qu'on appelle aussi "bêtes à bon-dieu", sont souvent considérées comme des porte-bonheur. Elles sont en tout cas bien utiles au jardin, puisqu'elles nous débarrassent des pucerons. Il faut dire aussi que c'est une bien jolie demoiselle.

Xysticus ulmi

Xysticus ulmi

Comme la thomise variable, la Xysticus ulmi (Xysticus ulmi) fait partie de la famille des araignées crabes ou Thomisidae. Les pattes avant des araignées crabe sont plus longues afin de leur permettre de saisir des proies bien plus grandes qu’elles. La Xysticus s’envole parfois avec la proie qu’elle a attrapée, mais le couple retombe bien vite au sol dès que la prédatrice a injecté son venin.

Pisaure admirable

Pisaure admirable

La pisaure admirable (Pisaura mirabilis) est une chasseuse des hautes herbes. Elle ne tisse donc pas de toile pour capturer ses proies.

La pisaure a connu une évolution incroyable et anecdotique. Au départ, le mâle se faisait souvent dévorer par la femelle immédiatement après la rencontre, et il lui était très difficile de copuler.

Perce-oreille

Perce-oreille

Le ou la Forficule (Forficula auricularia) est aussi appelé perce-oreille ou pince-oreille à cause des cerques qui prolongent son abdomen et forment deux pinces recourbées chez le mâle, rappelant sans doute la pince utilisée jadis pour percer les oreilles des filles.

 

Tégénaire

Tégénaire

La tégénaire commune (Tegenaria domestica) est la plus grosse araignée qu’on puisse rencontrer dans nos jardins l’été et dans nos maisons l’hiver. Elles mesurent jusqu’à 6 cm de diamètre avec les pattes, de couleur plutôt sombre et velues. Elles présentent souvent un joli dessin de chevrons sur leur abdomen et possèdent des crochets assez impressionnants … Malgré cela, elles ne sont pas dangereuses et à moins vraiment de les manipuler brutalement, elles ne mordent pas.

 

Orvet

Orvet

J'ai dû arrêter ma voiture, un bel après-midi d'été, sur le chemin de la maison. Un orvet commun (Anguis fragilis) se dorait au soleil en plein milieu de la route. Il n'a pas bronché quand je l'ai mis sur le côté, dans les broussailles, pour qu'il continue à faire la sieste au soleil.

L'orvet est en fait un lézard sans pattes. Il ne fait donc pas partie de la famille des serpents.

Marpissa muscosa

Marpissa muscosa

La Marpissa muscosa est une araignée commune de la famille des salticidae (araignées sauteuses). Elle est assez grande (8 à 10mm pour les femelles) et se reconnaît aisément grâce à son abdomen allongé et le fait qu’elle saute pour se déplacer.

Thomise variable

Thomise variable

La thomise variable (Misumena vatia) est une petite araignée blanche ou jaune (maximum 1cm) que l'on surnomme souvent araignée crabe à cause sans doute de la disposition de ses pattes. C’est une araignée qui chasse et ne tisse pas de toiles. Elle laisse juste traîner un fil de sécurité derrière elle pour s’assurer en cas de chute.

cocquy.be

Copyright © 2019 Cocquy - Tous droits réservés
En navigant sur ce site vos reconnaissez avoir pris connaissance et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation

X

Right Click

No right click