Visiteurs :

23530

Lierre terrestre

Le lierre terrestre (Glechoma hederacea) ou gléchome est parfois appelée courroie de Saint-Jean ou courroie de terre, car elle se propage entre-autres grâce à ses stolons, comme sa cousine la bugle rampante, dont elle est souvent voisine car elle apprécie tout autant les endroit humides, frais et boisés.

BugleRampant 20200411 151728Dans certaines régions, on l'appelle aussi rondelotte ou rondette (Canada) à cause de la forme de ses feuilles, ou encore Lierret. Comme le lierre, elle rampe et peut parcourir de grandes distances.

Comme ses cousines les menthes, citronnelle, lamiers et bugles rampantes, c'est une lamiacee.

Elle fleurit peu après le lamier pourpre et les muscaris, en même temps que le myosotis et peu avant la bugle rampante. Ses tiges ont quatre angles, ce qui permet de la reconnaître sans erreur possible, outre son odeur très caractéristique.

Jadis elle était considérée comme une plante magique. Au moyen-âge, on la plaçait sous le lit des jeunes mamans car elle avait la réputation de faciliter les relevailles après l'accouchement. On l'ajoutait à la bière pour la conserver et l’aromatiser.

Cette petite plante a également de nombreuses vertus médicinales. Elle est diurétique, anti-inflammatoire, expectorante, cicatrisante, diurétique...

Les jeunes feuilles sont comestibles peuvent parfumer les salades, se servir en tisane, mais elles sont riches en tanin et il ne faut pas en abuser. Dangereuse pour certains animaux (tortues terrestres, reptiles en général) et même chevaux et autres bestiaux quand ils en consomment en trop grande quantité.

BugleRampant WCRef BugleRampant 20180504 130416  BugleRampant 20180504 130425  BugleRampant Flora Batava

Poster un commentaire

Vous êtes indentifié en tant qu'invité.

cocquy.be

Copyright © 2019 Cocquy - Tous droits réservés
En navigant sur ce site vos reconnaissez avoir pris connaissance et accepté nos Conditions Générales d'Utilisation

X

Right Click

No right click