Grande ortie

MV FlorSauv VN UrticaDioica Petite IMGP0146La grande ortie (Urtica dioica L.) ou ortie dioique, est commune partout... C'est une plante souvent méprisée, mais très utile au jardin et même comestible. La présence d'orties indique que le sol est fertile, et riche.

Historiquement, l'ortie représentait le mal, là où la rose représentait le bien. Quelques utilisations testées de l’ortie, au jardin et en cuisine :

Le purin d'orties: il lutte écologiquement contre les pucerons et est un excellent engrais liquide (dilué) surtout pour les tomates.

Faites macérer dans un récipient (en plastique ou en bois mais pas de métal) des tiges d'ortie avec les feuilles, le tout haché grossièrement, (soit environ 1kg d’orties pour 10 litres d’eau, de pluie si possible) pendant 1 semaine à 10 jours. Attention : pas plus car au-delà cela devient un herbicide !!! La durée de la macération va dépendre de la température ambiante : plus il fait chaud, plus le purin se fera vite (à 18° constants, le purin est mûr en 5-6 jours). Mélanger tous les jours. Quand le mélange ne mousse plus c’est qu’il est prêt. .

Bien filtrer le mélange et le mettre dans un bidon opaque. Dilué à 1 volume pour 10 volumes d’eau, il représente un excellent engrais liquide à verser 1 x par semaine au pied des plantes particulièrement gourmandes en azote (haricots verts, tomates, aubergines, poivrons, courges…), le mélange est égaglement riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments. Dilué à 1 pour 20, vous pourrez le pulvériser sur les plantes infestées de pucerons, cela les fera fuir! Une pulvérisation toutes les 3 à 4 semaine suffit. N'oubliez pas, surtout, de mettre les résidus du filtrage de votre purin d'orties au COMPOST, car c'est un excellent "activateur" naturel...

MV FlorSauv VN UrticaDioica FloraVonD MV FlorSauv VN UrticaDioica IMGP0128

La soupe aux orties: 

  • récoltez les jeunes feuilles au printemps pour en avoir environ 500-700gr (ou le sommet des tiges),
  • faites rissoler un gros oignons émincé, équeutez et lavez les orties,
  • faites-les rissoler quelques secondes avec l'oignon doré,
  • rajoutez 2L d'eau et faites cuire environ 45 minutes à feu doux avec 2 cubes de bouillon de poule dégraissé.
  • Pour une soupe plus épaisse, on peut rajouter une grosse pomme de terre coupée en dés.
  • Rajoutez du poivre selon le goût en fin de cuisson et éventuellement un peu de muscade.
  • En principe, il ne faut pas rajouter de sel (le bouillon est déjà suffisamment salé).
  • Passer au mixer, servir avec des croûtons et parsemé de persil ...

Astuce : on ne consomme que les feuilles de l'ortie, pas les tiges. Crues en salade, seules les jeunes feuilles (sommet de la tige) sont à consommer. Pour pouvoir la cuisiner jusqu'en octobre, coupez-la réglièrement, elle n'en sera que plus touffue. C'est une plante vivace qui revient chaque année.

Enfin de nombreux articles ont été écrits et partagés sur Internet, et parmi eux, leblog de naturopathie de Robert Masonpar exemple, qui reprend les bienfaits de l'ortie sur la santé et différentes recettes pour la cuisiner.

You have no rights to post comments

JSN Mico template designed by JoomlaShine.com